Flash

Le titre peut-il vraiment encore échapper à Chelsea ?

En ayant concédé deux défaites en avril, on peut se douter que les craintes surviennent dans les yeux des fans de Chelsea. Pourtant, si on analyse le calendrier, les Blues partent favoris !

Danger à Everton, plus simple pour la suite ?

Et même si nous sommes en Premier League et que chaque équipe réserve des surprises (comme la dit Conte : Chaque match sera une finale), on peut analyser le calendrier pour regagner espoir !

Chelsea

  • April 25 – Southampton (H)
  • April 30 – Everton (A)
  • May 8 – Middlesbrough (H)
  • May 12 – West Brom (A)
  • May 15 – Watford (H)
  • May 21 – Sunderland (H)

Tottenham

  • April 26 – Crystal Palace (A)
  • April 30 – Arsenal (H)
  • May 5 – West Ham (A)
  • May 14 – Man Utd (H)
  • May 18 – Leicester (A)
  • May 21 – Hull (A)

Comme on peut le constater. Seul le match contre Everton à l’extérieur reste un match dangereux. Attention à ne pas tomber dans le piège à WestBrom ! Les autres rencontres sont largement à notre portée et à la maison. Les Blues n’ont plus droit qu’à une seule erreur en cas de 100% pour les Spurs. Ce match difficile à Everton pourrait être leur dernier joker. Il faudra bien entendu se défaire des autres équipes. Southampton n’est pas des moindres, même si le club de Puel semble fragile contre les grandes équipes.

Du côté de Tottenham, la route est encore difficile ! Un déplacement à Crystal Palace et West Ham (cela reste des derbys) n’est jamais évident ! De plus, Leicester semble avoir enfin repris du poil de la bête, et aller l’emporter au King Power Stadium ne sera chose aisée non plus ! Quant à leur match à la maison, ils devront en découdre avec Arsenal et surtout Manchester United. Si les Gunners ont de moins en moins d’espoir de qualification pour la Ligue des Champions, les Reds Devils quant à eux se sont totalement relancés avec leur victoire contre Chelsea.

Alors gardons espoir. La défaite face à Old Trafford était peut-être plus prévisible que nous le pensions… mais surtout pas une catastrophe lorsque nous observons bien le calendrier !

Come on Blues !